Cinéma et science-fiction

La science-fiction, rien que la science-fiction, toute la science-fiction !

Le cinéma de Science-fiction Asiatique

Le cinéma de Science-fiction Asiatique est en pleine vitalité depuis le milieu des années 90. Foin de Godzilla ici, simplement un foisonnement, un creuset d’idées et de styles variés, sur le ton de la comédie comme SAVE THE GREEN PLANET(2003) sur la survenue d’un prince Extra-terrestre ou bien CJ7(2008)où un papa offre à son petit garçon un OVNI trouvé dans une déchetterie.

Des films sur la temporalité, paradoxe, voyage ou retour dans le temps, THE RETURNER(2002) sur l’extermination de l’espèce humaine par des ET suite à un malentendu et dont l’héroïne revient dans le passé pour le modifier. DITTO(2000) où un jeune homme et une jeune femme sont séparés par vingt années et communiquent par delà avec une radio! SAMURAÏ COMMANDO 1549(2005) où une unité de l’armée Japonaise moderne surgit au moyen-âge Nippon. 2009 LOST MEMORIES(2002) où la porte de la Lune, permet à quiconque de la franchir de modifier le passé et donc le destin de la Corée.   La contamination par des virus comme NABI(2001) où des voyages sont organisés pour être transformés, ALIVE(2002), un condamné à mort est exécuté et ramené à la vie par un virus ET. La mutation dans CASSHERN(2004)qui permet de renverser le régime autoritaire du bloc asiatique, THE HOST(2006) où surgit d’un fleuve, une créature mutante enlève des humains pour s’en repaître. La transformation biologique du corps d’une jeune fille en arme dans SAIKANO(2005) ou encore TETSUO(1988) où un humain attire le fer et devient une machine, à voir TETSUO 2(1992).

Dans le cinéma Asiatique la prédominance des robots et androïdes est évidente, comme dans CYBORG SHE (2008) où une jeune fille cyborg débarque du futur, le sublissime NATURAL CITY (2003) où une jolie androïde perd peu à peu sa mémoire à puce et son existence, HINOKIO(2005) où un petit garçon se rend à l’école par l’intermédiaire de son robot. Les mystères de l’univers sont découverts par un jeune couple d’étudiants dans MOON CHILD(2003). L’échange de corps et de cerveau dans DEVIL’S GAMES(2007). La SF policière est à l’honneur dans YESTERDAY(2003) où des policiers sont à la recherche de généticiens véreux. TOKYO 10+1 (2003) avec un jeu à la Running Man. Bien sûr le monde des morts côtoie celui des vivants dans le cinéma Asiatique comme dans le très Cyberpunk KAÏRO(2001) où un virus informatique contamine la population, THE RE-CYCLE(2006) où les fichiers informatiques sont recyclés dans une autre réalité.

De très grands réalisateurs sont a citer comme Takashi Miike (prononcez Mickey) qui a tourné le très absurde GOZU(Fantastique), FULL METAL YAKUZA(1997), DEAD OR ALIVE 3 (2002)et KAMISAMA NO PUZZLE(2008) et Wong Kar Wai avec 2046 (2004)sur un écrivain des années 50 élabore un livre de SF dont il voit au fur et à mesure le déroulement.
A voir encore les 2 20TH CENTURY BOYS(2008 et 2009) de Tsutsumi Yukihiko et DRAGONHEAD(2003) sur une catastrophe ultra-destructrice au pays du soleil levant. Nakajima nous gratifie du tout récent et très Tarskovskien THE CLONE RETURNS HOME(2008) où un cosmonaute meurt et selon son souhait un clone le remplace auprès de sa femme.
Pour être tout à fait complet l’Asie c’est aussi les frères Pang avec THE EYES 1,2,3, LES MESSAGERS et donc THE RE-CYCLE et bien sûr l’animation de SF c’est le magnifique WONDERFULL DAYS et avec Katsushiro Otomo c’est STEAMBOY, AKIRA, ROBOT CARNIVAL et MEMORIES.
 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Dragonball The Legend of Wa... |
Winx club le film |
La vie est un long film tra... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cinéludo
| Festival 8-9,5-16
| pieces of one piece